DES COUPS ET DU SILENCE

 Une pièce sur les violences faites aux femmes suivie d’un débat théâtral
Jeudi 6 décembre 2018 à 20h à Trappes  Voir le REPORTAGE de TV 78  

80% des femmes en situation de handicap ont été victimes de violence
Ecoute Violence Femmes handicapées : 01 40 47 06 06  / 3977 
(suite…)

Festival d’Avignon OFF

ANGELITA

CREATION 2018
avec le soutien du Fonds Avignon OFF, de la Spédidam, de la Mue -Karine Saporta, du TDC Genève.

Pièce dansée flamenca sur un texte de Georges de Cagliari,
mise en scène et lumières :
Sara Veyron
avec Sophia Alma, danseuse,
Paul Buttin El Polchu, guitariste flamenco,
Costumes : Karin Wehner
Scénographie : Laurent Mandonnet
Conception Vidéo : Delphine Crepin

  • dates de disponibilités et dossier sur demande
  •  un dossier pédagogique peut-être adressé aux enseignants des classes inscrites aux représentations

Infos 😉 contact@theatreduchaos.org

Théâtre laboratoire Alter Ego

BILAN du projet ALTER  EGO 2

Laboratoire de pratique artistique
à destination des jeunes mineurs migrants isolés.

 ______________________________________________________Objectifs du projet

Rompre l’isolement et créer du lien social

Favoriser l’intégration

Partager les cultures

Renforcer les compétences psychosociales et l’estime de soi

Faciliter l’insertion

_____________________________________________________Les Thèmes / Les Titres

Alter Ego 1 : Ici et là-bas / «D’ailleurs, d’ailleurs…»

Alter Ego 2 : Ce qui nous construit  / «Grandir entre la graine de fonio et le baobab»

_____________________________________________________Descriptif du projet

Le Laboratoire de pratique artistique  ALTER EGO 2 s’appuie sur un partenariat entre des artistes du Théâtre du Chaos et les professionnel-les de l’Association France Terre d’Asile. Ce projet  co-construit répond aux besoins diagnostiqués sur le terrain avec les associations et les participant-es. Le travail initié au Théâtre du Chaos par la metteure en scène Sara Veyron consiste à jeter une passerelle entre l’Art et la société contemporaine en plaçant l’être humain au centre du théâtre avec l’humeur, le verbe et le corps. L’esthétique arrive de surcroît  lorsque la tension des corps et l’intensité du langage sont là. Le laboratoire de pratique artistique est le lieu de découverte, de confrontation et d’expérimentation. Les regards se croisent, les projections que chacun se fait de l’autre se modifient au fur et à mesure d’un engagement commun. Il s’agira de dépasser les discriminations, de se réapproprier le temps et l’espace plutôt que de le subir. La confrontation aux propositions de chacun sert de révélateur des envies du groupe et marque le début de la co-construction de l’oeuvre artistique. En côtoyant ce qui est familier et ce qui ne l’est pas, de nouvelles perspectives s’ouvrent et le jeune peut ainsi repousser non seulement ses propres limites, mais aussi celles que lui donnaient parfois son environnement, pour se créer un nouveau lien social durable.

Les personnages qui naîtront de la stimulation de leur imagination et qu’ils vont interpréter, seront réinventés afin de leur fournir l’écran nécessaire pour exprimer toutes les sensations et émotions qui parfois sont empêchées ou débordantes. Le théâtre permettra de se connaître mieux pour vivre mieux avec soi et les autres dans un cadre valorisant. La réactivation du jeu par le théâtre cristallise les énergies vers un but tendant de l’individuel au collectif. Le silence et l’écoute  émergent du brouhaha. Par petites touches, le tableau se nourrit et la pièce se construit au fur et à mesure avec les jeunes réfugiés. Chacun explore et donne à voir son unicité avec la perception de faire partie d’un tout dans une harmonie sans cesse à reconstruire.

Le Théâtre du Chaos, compagnie théâtrale créée en 1997, met les jeunes mineurs migrants isolés en scène avec le projet ALTER EGO

ALTER EGO est un atelier de pratique théâtrale né de la rencontre entre les jeunes du foyer de la Villa Saint Michel de France Terre d’Asile et Sara Veyron, metteuse en scène au  Théâtre du Chaos. Le point de départ : un atelier « Estime de soi » mené par le Théâtre du Chaos avec 12 jeunes mineurs isolés, puis la mise en place d’un programme pilote « Alter Ego1 » en avril 2017, qui s’est terminé en juillet 2017 par un spectacle intitulé « D’ailleurs, d’ailleurs ».

Ce projet : c’était avant tout le désir de rompre l’isolement et d’établir un processus de création aboutissant à une pièce de théâtre et à sa représentation.

Ils sont 24 jeunes garçons de 14 à 17 ans,  qui font parti des 10 000 migrants, sans parents, que l’on peut rencontrer aujourd’hui en France, à être passés par l’atelier. Leur présence parfois temporaire à la Villa Saint Michel et l’attente de scolarisation pour certains, ne rend pas possible une réelle assiduité pour la totalité, alors, le maître mot c’est l’adaptabilité, et l’accueil possible à tout moment du processus de création.

Tout au long du projet accompagné par les professionnelles de l’Association Théâtre du Chaos et France Terre d’Asile, nous assistons à une vraie progression des participants  qui ont pu s’émanciper, créer, s’améliorer en Français et apprendre les bases du théâtre. Mais c’est aussi, pour nous, l’occasion de participer à un projet humaniste.

Les jeunes se sont emparés du thème  « Ce qui nous construit » pour le spectacle qui s’intitulera « Grandir, entre la graine de fonio et le baobab ». Pour nourrir le spectacle et croiser les regards, 8 jeunes ont interviewé des adultes et des personnes âgées des quartiers sensibles du 20ème  arrondissement de Paris, sur leurs parcours, de l’enfance à l’âge adulte et ce qui les a fait devenir les hommes et les femmes qu’ils sont aujourd’hui. Les jeunes se sentent parfois « perdus » et ont besoin de repères dans un pays qu’ils ne connaissent pas bien, ces rencontres et le théâtre leur donnent des clés essentielles à leur intégration et à leur épanouissement. Aujourd’hui, mercredi 7 mars, nous avons terminé l’écriture du spectacle qui se jouera le jeudi 12 avril à 19h à la Médiathèque Marguerite Duras.

Voici deux extraits de scène :

Les 2 enfants  écrit par KhanZib et Cheick Amed

Oldak et Samuel, deux enfants sont assis par terre

Samuel – Oldak, vient jouer avec moi !

Oldak – Samuel, tu veux jouer à quoi ?

Samuel – Aux billes

Oldak – J’aime pas

Samuel – Au foot

Oldak – Non, je veux jouer à la guerre

Samuel – Tu veux jouer à la guerre ? D’accord

Oldak – Moi je suis le soldat

Samuel – Moi je serai le méchant

Oldak – Moi je suis plus méchant que toi

Oldak lui tire dessus. Samuel s’écroule.

Oldak – Samuel ! Samuel ! Non ! La vie n’est pas possible sans toi.

Il se penche sur lui et pleure.

Samuel (relève la tête) – J’suis pas mort ! J’suis pas mort !

Ils se prennent dans les bras.

Radio Bonheur

Sultane – Nous avons Ali au téléphone.

Ali –(Au téléphone) Sultane, … Je suis triste, je sens que l’avenir est sans espoir et que tout ça ne peut pas s’arranger. Je suis fatigué et mécontent de tout….. Je ne dors pas la nuit, je passe tout mon temps à réfléchir.  Alors je ne dors pas . Je suis là, je ne fais rien.

Sultane – Il faut mouiller la chemise mon vieux.

Ali – J’ai mouillé ma chemise pour venir ici.

Sultane – Il faut te lever pour voir comment les choses vont se passer.

Ali –  Ce n’est pas comme ça que l’avenir se construit.

Sultane – Tu vas à l’école ?

Ali – Non

Sultane – Pourquoi ?

Ali – Je ne sais pas. La nuit, je pleure. Attendre, toujours attendre.
Dehors, le monde est en train de finir.
Sultane – Nous avons Alboury  au téléphone. Alboury ?

Alboury – oui, merci Sultane d’avoir pris mon appel. Je voudrais dire à Ali, que moi aussi j’attends, j’ai un dossier à la justice, j’attends de voir le juge. On est pareil. Prends courage, il faut te battre
Ali – On s’est battu, on est en train de se battre encore.

…….

Ali- Un jour je voudrais faire quelque chose pour toi Sultane, je ne suis pas un mendiant, un jour je ne veux plus avoir honte

Sultane – Tu n’as pas à avoir honte Ali, il ne faut pas avoir honte  »

————————————

Ce projet : c’était avant tout le désir de rompre l’isolement et d’établir un processus de création aboutissant à une pièce de théâtre et à sa représentation.Ils sont 40 jeunes garçons de 14 à 17 ans,  qui font partie des 300 migrants mineurs isolés pris en charge à Paris chaque année, à participer à l’atelier. La diversité des parcours, des origines et des niveaux faisaient du projet un véritable laboratoire où l’apprentissage du théâtre allait de pair avec celui du français mais aussi du travail collectif et de l’entraide.

L’une des difficultés majeures pour nous fût d’ailleurs la précarité de la situation de ces jeunes. Nous avons vu le groupe évoluer au cours de ces six mois et les participants changer d’un cours sur l’autre. L’obtention des papiers, le transfert en famille d’accueil ou encore la scolarisation étaient autant d’aléas qu’il nous fallait prendre en compte pour assurer la suivie de l’atelier. Notre objectif était donc, sans perdre de vue l’écriture d’un texte final, d’offrir assez de souplesse pour intégrer les nouveaux participants et de nous adapter aux départs comme aux arrivées.  L’atelier Alter Ego se construit autour d’un thème. En 2017, « Ici et là-bas » était l’idée qui guida les répétitions puis le texte du spectacle  » D’ailleurs, d’ailleurs »

Cette année, nous avons choisi comme ligne directrice « Ce qui nous construit ». Le but était de faire réfléchir les participants sur les événements qui forgent l’identité d’un individu, qui le font évoluer et grandir. C’était aussi l’occasion de faire de la situation d’attente de ces jeunes, l’étape d’un parcours plus grand et riche.

Pour approfondir cette question ainsi que pour pousser les jeunes à sortir du cadre du foyer et rencontrer d’autres personnes, nous avons décidé de nous allier avec des associations du 20ème arrondissement de la Paris, notamment des quartiers politiques de la ville. Ces rencontres ont donné lieux à des dialogues qui nous ont permis de connaître les différentes actions qui animaient la vie de notre quartier, mais aussi à des entretiens entre les jeunes et des personnes volontaires. Sous la forme de vidéos ou d’enregistrements audios, dix participants ont pu ainsi interviewer deux animateurs de la Cabane Davout ainsi que huit personnes âgées de l’établissement Korian.

Extrait d’interviews reprises dans le spectacle
Marcelle Bernotti

Benito Ustarroz

Au cours de ces dialogues, les jeunes ont pu poser les questions qui leur paraissaient importantes, notamment comment faciliter l’intégration dans un pays étranger et comment y grandir lorsque l’on est coupé de sa culture d’origine. Ils ont pu découvrir des parcours divers au fil des souvenirs d’enfance des volontaires, de leurs évocations de la guerre ou de la relation avec leurs familles, des obstacles qu’ils ont rencontrés et de leurs aboutissements ou échecs.

Parallèlement à ces rencontres ponctuelles, le spectacle se préparait. Pendant quatre mois, les jeunes ont donc pu s’essayer à plusieurs exercices de théâtre, certains collectifs, certains individuels. Ils ont appris à jouer, à créer des personnages et à inventer des histoires. Au cours de ces improvisations, nous avons pu voir certaines scènes de leurs histoires : l’arrivée en France, l’évaluation sociale et leur quête d’identité. Nous avons intégré ces moments forts dans le spectacle et nous y avons greffé également des extraits de textes contemporains.


La différence de niveaux de langue, certains parlant très bien le français quand les autres étaient au début de leur apprentissage, fût également à prendre en compte lors des ateliers. Les exercices sur le corps étaient donc aussi importants que ceux de la parole, de manière à ce que tout le monde puisse trouver sa place et s’investir dans la préparation. Nous avons pu remarquer que de nombreux jeunes s’entraidaient en traduisant les consignes, permettant ainsi une meilleure fluidité et plus de participation. Si au début du projet, beaucoup étaient hésitants à l’idée de passer sur scène devant leurs camarades par pudeur ou par gêne de ne pas pouvoir s’exprimer, lors des dernières semaines une vraie complicité était née ce qui permettait plus de spontanéité et d’investissement dans les répétitions.

En mars, le Théâtre du Chaos donnait une représentation de la pièce « La Bonne Couleur de l’Arc-en-ciel » de Georges de Cagliari destinée aux enfants dans le cadre de la semaine pour la lutte contre le racisme et les discriminations. Quinze jeunes de France Terre d’Asile sont venus assister au spectacle. De cette expérience, ils ont tiré beaucoup d’espoir, notamment parce que l’un d’eux a pu participer et exposer son vécu, sa peur d’être mal-accueilli. Le partage avec ces enfants français a permis à chacun de comprendre l’autre, d’où il vient, ce qu’il a traversé et de débattre ensemble sur les discriminations au sens plus large.

Enfin, le 12 avril 2018, « Grandir entre la graine de fonio et le baobab » est présenté au public à la Médiathèque Marguerite Duras. La salle était remplie par les animateurs de France Terre d’Asile, des jeunes migrants venus supporter leurs amis, les personnes âgées de l’établissement Korian, les associations du 20èmes ayant participés au projet, les habitués de la médiathèque et un public extérieur à la structure venus assister à la représentation.

Marches : Musique et photo

___________________________________________________Bénéficiaires

Nombre de personnes bénéficiaires : Alter Ego 1 : 20 jeunes migrants mineurs et adultes réfugiés, et les professionnels qui les accompagnent.

Nous avons accueillis plus de jeunes que prévus, car certains étaient scolarisés en cours de projets et d’autres nouvellement en France nous rejoignaient.
Le nombre de jeunes passés par l’atelier

Ateler Ego 2 est de 40 jeunes : Alpha Sall, Adam, Bacary Sacko , Braima Siby , Demba , Aboubacar Sylla, Abbou , Idy Gakou, Frantouman, Sherif , Lamine , Ali Moshin, Mohamed Nogo, Jeuned , Khan Zib , Cheick Amed , Nahid , Losseiny , Moussa , Tibou , Ibrahima, Mamadou , Aziz Hamdard, Abbas, Sinajulhaq Hashimi, Ali Youssou , Mohamed Camara, Makanfouné, Baba Traoré, Alpha , Adam, Farhad, Siriman , Djiri, Samba, Alpha, Mohamed, Abbou, Khan, Zheeshan

__________________________________________Moyens humains et matériels

Moyens humains : 1 metteure en scène directrice de projet + accompagnateurs-trices des jeunes  + 1 professeure de français FLE, 1 vidéaste + 1 preneuse de son + 1 auteur + 2 bénévoles, 1 psychologue
Moyens matériel : salle de répétition, matériel technique son et lumière, décors, costumes, accessoires, fluides, salle de spectacle (auditorium et salle d’exposition)

__________________________________________Budget et financements

   BUDGET ALTER EGO BILAN – ANNEE 2017/2018
DEPENSES  TTC RECETTES TTC  
ACHATS        
•EDF,  autres fournitures  100,00 Ressources propres      
•Combustible, carburants, alimentation 240,00 Autres financements :    
•Fournitures administratives   80,00 Ministère (Dilcrah)  1 200,00  
•Fournitures Scéniques     ARS IDF 716,00  
SERVICES EXTERIEURS   Commune(s) : Paris 4 500,00  
•Contrats prestations de services avec des entreprises   212,00      
•Locations immobilières  1 300,00 Fondations : Groupe Casino 3 500,00  
AUTRES SERVICES EXTERIEURS    
•Transports – déplacements  – missions   Fonds privés  (Précisez)    
•Frais postaux et télécommunications   48,00 Autres   (Précisez)    
CHARGES DE PERSONNEL        
•Rémunérations du personnel   5 120,00      
•Charges sociales et Frais de personnel 2 816,00      
Apport en nature / bénévolat 3 000,00 Apport en nature / bénévolat 3 000,00  
         
TOTAL DEPENSES =  12 916,00 TOTAL  RECETTES  12 916,00  
         

_________________________________________________Calendrier réalisé
Alter Ego 1 de mars 2017 à juillet 2017

Alter Ego 2 du 6 décembre 2017 jusqu’au 11 juin 2018.

_________________________________________________Impact observé

Participer à une activité artistique
Rompre l’isolement
Réduire la souffrance psychique
Favoriser la confiance
Augmenter l’estime de soi
Se mettre en mouvement
Echanger sur les ressentis
Partager des moments forts et conviviaux
Augmenter la pratique de la langue française
Améliorer sa diction et son articulation de la langue
Découvrir des écritures contemporaines
Rencontrer et échanger avec des artistes
Dépasser ses peurs

________________________________________________   Actions parallèles
Pour prolonger les ateliers théâtre, nous avons pu mettre en place différentes actions parallèles. Fort de nos partenariats avec des associations du 20ème arrondissement, nous avons imaginé comment étendre les activités autour de la réalisation finale qui sera la pièce de théâtre écrite et jouée par les participants à l’Atelier.
Ainsi, par petits groupes avec les participants,les jeunes ont pu interviewer plusieurs personnes du quartier du 20ème arrondissement (Personnes âgées, éducateurs, directeur de maison de quartier sur : « Ce qui nous construit »). Ces témoignages quel que soit leurs formes ont participé à l’écriture de la pièce et ont été utilisés lors de la représentation. Nous avons permis aux jeunes de créer leurs propres décors et costumes afin que chacun puisse trouver sa place et utiliser ses talents au service de la production finale.  Tous ces éléments ont été matière à la réflexion et à l’apprentissage. Chaque étape de ce projet à permis que tous les participants puissent s’intégrer, partager et apporter leurs vécus, leurs expériences à la représentation finale. Après la représentation, les jeunes ont été invités à une représentation d’autres jeunes à l’Odéon (en juin).

____________________________________________Conclusion
Le Théâtre du Chaos s’appuie sur une expérience de plus de 20 années. Le Laboratoire de pratique artistique  ALTER EGO s’appuie sur un partenariat entre des artistes du Théâtre du Chaos et des professionnel-les de l’Association France Terre d’Asile. Ce projet  co-construit répond aux besoins diagnostiqués sur le terrain avec les associations et les participant-es.
Malgré les difficultés à rassembler une troupe stable au cours de ces quatre mois, tous les jeunes étaient présents pour le spectacle, tous participèrent aux scènes et assurèrent jusqu’au bout la pièce avec un enthousiasme non dissimulé.

Nous avons aujourd’hui reçu de nombreux remerciements de la part des jeunes qui ont pu trouver dans le théâtre une manière d’échapper à leur quotidien, mais aussi de prendre confiance en eux, de s’exprimer, de raconter ce qu’ils ont vécu et de prendre conscience de ce qu’ils veulent pour leur avenir. Nombre d’entre eux veulent continuer le théâtre et en ont parlé aux nouveaux arrivants qui aimeraient à leur tour faire partie du projet Alter Ego 3.

Les animateurs de France Terre d’Asile sont eux aussi exprimés le désir de continuer cette collaboration et ont pu remarquer les progrès étonnants qu’ont pu faire les jeunes et leur fierté de se produire devant un public. Les volontaires de Korian et des différentes associations ont vu leurs contributions intégrées dans le projet et prendre une nouvelle dimension.

Enfin, le spectacle a su émouvoir et faire rire un public qui n’était pas encore sensibilisé aux sujets dont parle la pièce. La prestation artistique des jeunes a su toucher sans distinction d’origines ou situations dans une manifestation fédératrice.

GRANDIR ENTRE LA GRAINE DE FONIO ET LE BAOBAB montage vidéo

Le succès de ce projet ainsi que l’enthousiasme des jeunes nous poussent aujourd’hui à le reconduire et à tenter de le prolonger au-delà de l’écriture et du jeu, à tout ce qui fait le théâtre.
Provoquer l’imaginaire et rencontrer diverses formes théâtrales permettront  à travers ce projet d’enrichir l’univers culturel de chacun et de faciliter l’intégration et l’insertion des jeunes. C’est à la fois un acte artistique, social et citoyen. Nous espérons que la Ville de Paris pourra soutenir ce projet d’accompagnement de ces jeunes en situation de vulnérabilité, nécessitant une prise en charge spécifique et adaptée, par la pratique théâtrale pour l’épanouissement personnel et une meilleure intégration dans la cité et dans notre société.

« Angelita – Flamenca »

Autour du spectacle « Angelita »

Dans le cadre de la programmation de la pièce, il est possible d’organiser un ou plusieurs ateliers à destination des enfants et ou des familles, avec un maximum de 3 ateliers par semaine en cas de représentation tous les jours.

L’atelier pourra porter au choix sur :

  • L’histoire du Flamenco
  • Une sensibilisation à la danse flamenca (techniques de bras et de pieds)
  • Une initiation aux palmas (rythmes avec les mains) avec accompagnement de la guitare

ANGELITA

CREATION
THEATRE MUSICAL

Pièce dansée flamenca sur un texte de Georges de Cagliari Mise en scène de Sara Veyron
avec Sophia Alma, danseuse,
Paul Buttin El Polchu, guitariste flamenco
Costumes : Karin Wehner
Scénographie : Laurent Mandonnet
Conception Vidéo : Delphine Crepin

dossier Angelita à télécharger (suite…)

Chansons en Puisaye

Sara Veyron chante Georges de Cagliari

 

 

L’ Anart Scène propose de vous retrouver samedi 28 avril à 20 h 00 à Moutiers-en-Puisaye (89) autour de l’œuvre de Georges de CAGLIARI chantée par Sara Veyron accompagnée par Yan Péchin.

Tarif de 12€ par personne et sur réservations par téléphone au 03 58 47 13 38 ou au 06 18 43 52 37.

La Bonne Couleur de l’Arc-En-Ciel

Semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’anti-sémitisme

C’était ce lundi 19 Mars que la représentation de la pièce intéractive « La bonne couleur de l’arc-en-ciel » a été joué au centre Paris Anim’ Louis Lumière.

La pièce, suivie d’un débat, a été vue par une centaine de personnes dont 3 classes de l’école Maryse (20e) et quinzaine de jeunes mineurs isolés de France Terre d’Asile.

Cette pièce, dénonçant le racisme et les différentes discrimination liées au genre ou au pays d’origine, a suscité une grande attention chez les enfants qui se sont notamment intéressés au parcours de ces jeunes migrants venus assistés à la représentation.

 

 

 

 

Santé mentale : L’Effiloche

« L’Effiloche » 

pièce de Théâtre pour la prévention du suicide des adolescents auprès des jeunes et de leur entourage.

Lundi 25 septembre 2017 à Evry
Séance à 10h30  COMPLET
Séance à 13h30 COMPLET

Mardi 14 novembre 2017 à 14h
au conservatoire de Montereau Fault Yonne
(Entrée libre sur réservation au 01 43 61 90 05)

plus d'info sur la pièce

Des pierres dans le cartable, contre le harcèlement

violence enfantsThéâtre Interactif
pour la jeunesse

jeudi 16 février  au centre culturel d’Haumont à destination des enfants de 6 à 10 ans. COMPLET
Face à la réalité du monde, l’enfant se retrouve  confronté à la violence sous divers aspects.  Dans cette pièce, créée en 1998, nous abordons le problème difficile de la violence parentale, du harcèlement, de la violence physique et psychologique sous la forme du racket… afin de prévenir, informer sans traumatiser, avec le souci constant de libérer la parole.

2016-2018 / Campagne de prévention à l’initiative du service Education du département du Val d’Oise  avec  » Un poing c’est tout » une pièce de théâtre interactif, sur le même thème en direction des adolescents

EXPRESSION, CRÉATIVITÉ

LES MÉDIATIONS ARTISTIQUES
DANS L’ACCOMPAGNEMENT THÉRAPEUTIQUE
Atelier Art-Thérapie du Centre de prévention du Suicide
animé par Nathalie Redlus
au Théâtre du Chaos le jeudi de 16h à 18h d’octobre à décembre 2017
à destination des usagers du CPS.
www.cps.fr / cpsparis@cpsparis.fr

Actes du colloque organisé par le CPS en janvier 2015

Autisme / DU SOLEIL DANS MA BULLE  

Théâtre interactif et
formation professionnelle

Une pièce de Théâtre-Interactif sur l’autisme créée en 2015 à la demande de l’IRFASE pour la sensibilisation et la formation des futurs professionnels de l’accompagnement (educateurs-trices, assistant-es sociales, médiateur-trices sociales)

Du diagnostic à l’organisation de la vie quotidienne, une interrogation sur le regard de la société, le positionnement de l’Etat, des institutions et des associations de parents.

Une parole souvent difficile à échanger tant les conflits sur les méthodes de soins sont latents.

Par sa prise directe avec le vécu, par les solutions concrètes qu’elle propose, par la verbalisation authentique qu’elle permet, cette représentation est un outil précieux pour que chacun s’exprimer son point de vue avec objectivité et intelligence.

Tournée Bretagne octobre 2017

Lucien ouvre la pièce « Un si bel automne ». D’invisibles, mais bruyants copains d’atelier fêtent son départ à la retraite, sans voir que le Lucien, lui, se sent « flasque comme un sac vide ». Suivent le couple d’anciens agriculteurs Nicole et Rolland, qui dépriment et qui s’aiment mal, dans leur maison du bourg. Ils ont dû quitter la ferme pour ne pas s’engueuler avec leur fils, « un gars bien qui a repris la terre, mais qui fait à sa façon »…  Et il y a surtout Jacques Salin qui vient d’enterrer son chien, « le seul qui m’avait empêché de venir te rejoindre, Maria, quand tu es morte il y a deux ans ». Au facteur, qu’il n’a pas voulu faire entrer chez lui et qui lui lance « à demain ! », Jacques répond entre ses dents « compte là-dessus, va… » (suite…)

Atelier Alter Ego Acte 1

Laboratoire théâtral

« D’ailleurs d’ailleurs »

Un atelier de création théâtrale de 3 mois pour faciliter l’intégration de réfugiés réinstallés par  le HCR et le soutien de jeunes mineurs isolés avec l’Association France Terre d’Asile.

Présentation du spectacle « D’ailleurs d’ailleurs » le mercredi 21 juin 2017 et le lundi 3 juillet à 18h 2017 au Théâtre du Chaos. Entrée libre sur réservation. Avec le soutien de la DILCRAH, de la Ville de Paris et de la Fondation d’Entreprise Casino.

.     

Concert le 23 juin à 20h30

Chanson

albumsaraConcert le vendredi 23 juin à 20h30 au Théâtre du Petit Bonheur,  Paris-Montmartre

Album 5 titres disponible aux Editions de la Musaraigne
Enregistré au Studio Le Chantier Montreuil par Fabrice Maria
avec Sara Veyron : Chant
Yan Péchin : Guitares
Bobby Jocky : Basses
Arnaud Dieterlen : Batterie
Extraits en écoute sur soundcloud ….

Collégiens-collégiennes Paris / Egalité Filles-Garçons

Appel à projet Egalité filles-garçons – Paris 2017

Action de sensibilisation sur les relations filles-garçons
avec la pièce de théâtre « Tout l’amour du monde » de G. de Cagliari
suivie de son débat théâtralisé

Durée de l’action : 2 heures consécutives
Date : année scolaire 2017/2018
Public : 100 collégiens et collégiens à Paris par établissement
Coût : Gratuité (soutien demandé à la Ville de Paris)
Cette action doit pouvoir s’inscrire dans le projet d’établissement, afin que les membres de votre équipe éducative et médico-sociale puissent prolonger cette action en accompagnant les élèves dans leurs réflexions et leurs positionnements tout au long de l’année.
La plateforme de préinscription est désormais fermée. Les inscriptions sont closes pour l’année 207/2018

CE PROJET N’A PAS OBTENU LE FINANCEMENT ESCOMPTE AUPRES DE LA VILLE DE PARIS 

Citoyenneté et lutte contre les discriminations

 

« On ne naît pas raciste, on le devient » Simone de Beauvoir . Il est évident que le racisme des enfants est induit par leur environnement et par l’air du temps. Encore convient-il de leur faire prendre conscience du racisme sans culpabilisation inutile.

Les 23 mars à 10h à l’Ecole Julien Lacroix, Paris XXème et 11 mai 2017 à 9h30 et 13h30 au Pavillon Carré de Beaudouin.

 

 

 

 

La bonne couleur de l’arc-en-ciel

Théâtre Interactif
pour la jeunesse

Une pièce de théâtre interactif à destination des enfants du primaire, pour lutter contre le racisme et les discriminations.

Jeudi 23 mars 2017 à 9h30 à l’Ecole Julien Lacroix – Paris 20e  / COMPLET
Jeudi 11 mai 2017 à 9h30 au Carré de Beaudouin – Paris 20e / Elèves des écoles de Tlemcen et Julien lacroix
Jeudi 11 mai 2017 à 13h45 au Carré de Beaudouin – Paris 20e / COMPLET / Elèves des écoles de Belleville et Julien Lacroix

 

Programme « Sendicap »

kalika

 UN PROGRAMME DE SENSIBILISATION POUR LES ENFANTS DU PRIMAIRE / LECTURE / EXPRESSION / JEUX THEATRAUX

Une sensibilisation au handicap auprès des enfants de 6 à 10 ans avec le conte pour enfant « Kalika, le plumeur de lune » de Georges de Cagliari, un débat et des jeux de sensibilisations pour lutter contre les préjugés, et travailler les notions de respect, de citoyenneté et de solidarité.

Les 8, 9 et 10 mars : Spectacle du conteur THIERNO DIALLO accompagné du musicien FLORIAN GENILLEAU (harpe, accordéon) à la médiathèque de Rives de Gier(42)

cliquer sur ce lien pour acheter le livre

Documents préparatoires AG 2016

Cliquer sur le document qui vous intéresse,  une fenêtre s’ouvre cliquer sur le lien pour accéder au document en pdf que vous pouvez imprimer ou télécharger.

lettre-convocation_ag_2016-annee-2015-adherents

pouvoir_ag_2016-annee-2015-adherents

ag-vote-par-correspondance-2016

rapport-activites-2015

v-def-theatre-du-chaos-bilan-comptes-2015

Protégé : Normandie

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Maintien dans l’emploi / Handicap volet 2

Théâtre interactif et Entreprise

Une petite place au soleil 

S’il est nécessaire de sensibiliser l’entreprise et ses effectifs à la thématique du handicap dans un premier temps, il est important dans un second temps d’aborder les notions d’employabilité et de maintien dans l’emploi. Il s’agira de cerner les ressources sur lesquelles le salarié et l’entreprise peuvent s’appuyer, mais aussi d’identifier les freins et difficultés pour favoriser l’employabilité et faciliter le maintien dans l’emploi. (suite…)

23 FEV 2016 SAVE THE DATE !

Handicap et Emploi

« Des gens comme vous et moi » pièce de théâtre interactif

le mardi 23 février 2016 de 14h à 17h
au Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Auditorium Laroque du Ministère
14, avenue Duquesne
75007 Paris

Accessibilité. Interprètes LSF.

Entrée gratuite sous réserve d’inscription préalable en ligne
Une pièce d’identité sera demandée à l’entrée
Inscription obligatoire

DESOLES NOUS SOMMES COMPLETS POUR CETTE MANIFESTATION.

Le formulaire d’inscription a été désactivé.

je m'inscris

Objectif

Expérimenter un outil de formation innovant en direction des entreprises et des collectivités territoriales par une sensibilisation directe des acteurs concernés (décisionnaires, élus, direction des ressources humaines, chargés de mission RH, salariés…) sur la thématique du handicap en faisant émerger des réflexions sur la place et les apports de chacun dans l’entreprise, et faciliter l’intégration et le maintien dans l’emploi de personnes en situation de handicap.

Contenu

Représentation de la pièce de Théâtre Interactif « Des gens comme vous et moi » de Georges de Cagliari et débats
Synopsis : Soucieux de préserver l’harmonie de l’entreprise, les responsables s’interrogent sur l’accueil qui sera fait aux nouveaux arrivants. La pièce montre les réserves prudentes et les a priori de certains, mais aussi l’intégration progressive des personnes handicapées en s’appuyant sur leur compétences. Ainsi, ces nouveaux salariés ne sont plus perçus comme porteurs de handicap mais comme des collègues à part entière. Il est aussi abordé, à la suite de problèmes de santé d’un salarié dans l’entreprise, la reconnaissance RQTH et les questions relatives au maintien dans l’emploi.
La représentation de la pièce de Théâtre Interactif  » Des gens comme vous et moi  » sera suivie d’un débat théâtral animé par Sara Veyron, spécialiste de cette forme pédagogique et d’une intervention de Guy Tisserant, fondateur de TH Conseil, spécialisé dans la gestion de la diversité des organisations, et notamment l’emploi des personnes handicapées.

L’après-midi se clôturera par une collation.


Contact : Mme Oriane Flageollet 01 43 61 90 05   / contact@theatreduchaos.org


Remerciements et soutiens

 

 

 

Alimentation

Le Goût de la vie

alimentatioNBLes rapport des adolescents à la nourriture sont aussi divers que complexes. Les modifications physiques qu’ils subissent, leur évolution psychologique, l’image souvent fluctuante qu’ils ont d’eux même pèsent à l’évidence sur leurs comportements alimentaires.

Pour nous, il importe que la façon de se nourrir soit perçue comme un élément de santé présente et future, mais sans négliger le plaisir qui peut en découler. (suite…)

Violences faites aux femmes

DES COUPS ET DU SILENCE / création

lutteviolencefemmes2

 
Les violences faite aux femmes : un problème grave et récurant
nécessitant une mobilisation collective, pour aider les femmes à se sortir de ce cauchemar.

Fort heureusement les violence faites aux femmes sont de moins en moins un sujet tabou. Toutefois, le fait que les médias en parlent ne réduit en rien le problème dans ce qu’il a de réel, de quotidien, et dans les mesures et les dispositifs qu’il impose pour sa résorption.

la bande annonce de la pièce


(suite…)

Du soleil dans ma bulle / Autisme

Théâtre interactif

Lundi 18 mai 2015 à Evry  – COMPLET

Une pièce de Théâtre interactif de Georges de Cagliari,
mise en scène par Sara Veyron
avec laurent Deve, Anaïs Harté et Kim Schwarck

Coproduction IRFASE

 

La compagnie

Le Théâtre du Chaos est une association fondée en 1997 visant à établir la jonction entre l’art et la société contemporaine. Soutenu par cinq ministères, le Théâtre du Chaos est également reconnu « organisme de formation ».

Comme toute compagnie, le Théâtre du Chaos a vocation à créer et à jouer du théâtre contemporain. Mais la contemporanéité, de notre point de vue se doit de s’ancrer dans son temps en étant le reflet des thèmes qui agitent notre société.

La collaboration de la metteuse-en-scène Sara Veyron et de l’écrivain dramaturge Georges de Cagliari a permis de composer un répertoire théâtral unique, vecteur de découverte artistique  mais également support d’analyse et de réflexion.

Face à la réalité quotidienne, aux difficultés qui la nouent, nous pratiquons un théâtre engagé, afin le spectateur ne soit jamais passif et qu’il s’implique émotionnellement et culturellement et, qui parfois intervient à chaud pour se positionner et agir sur l’événement.

Chauds, chauds les marrons

Théâtre

Interactif

pièce sur les accidents de la vie courante, coproduite par GEMA Prévention

Sensibiliser en s’amusant : Chutes, électrisations, intoxications… Les accidents du quotidien font 20 000 morts par an. GEMA Prévention poursuit sa mobilisation contre ce fléau et coproduit la pièce « Chauds, chauds les marrons », une pièce ludique et interactive pour sensibiliser les familles. Cette pièce sera en tournée dans toute la France du 18  janvier au 29 mars 2015.

GEMA Prévention a décidé de parler directement aux familles « la majorité des accidents de la vie courante pourrait, dans la plupart des cas, être évités en prenant de simples précautions » et particulièrement aux enfants avec la pièce « Chauds, chauds les marrons », créée par le Théâtre du Chaos. Durant ce spectacle interactif, les comédiens évoquent les accidents les plus fréquents et engagent ensuite la discussion avec le public. À l’issue de la représentation, sont offerts aux familles : la brochure « Dangers à la maison » et le livret « En toute sécurité à la maison » , supports créés par GEMA Prévention.




  Dates tournée et contacts pour les réservations ( entrée gratuite dans la limite des places disponibles ) (suite…)

Tabagisme

De la fumée plein les yeux

S’il est un message difficile à faire passer auprès des enfants c’est bien celui du tabagisme. Certes, sensibles à l’air du temps, ils savent que la cigarette est nocive et que fumer n’est pas « bien ». Toutefois, cela reste abstrait et la réalité des dangers leur échappe, d’autant que s’il est un âge où le risque de maladie ou de mortalité est peu signifiant c’est bien l’âge de l’enfance.

Il importe donc de les amener à une réalité lointaine par le biais de l’affecte lié à leur environnement. Mais la pièce ne doit pas être porteuse d’angoisse mais simplement la manifestation concrète d’un risque qu’il ne faut pas prendre ni pour eux-même ni pour autrui. (suite…)

Communication orale et emploi du mot 3,5h

Formation

Prendre conscience des principes de base de la communication

Sujets traités :

Les acteurs impliqués dans le processus de communication : l’émetteur et le récepteur.
Le message : qu’est-ce que communiquer ? comment communiquer ?
La dimension temps dans le processus de communication.

Modalités de travail :

Contributions théoriques, réflexions de groupe, exercices pratiques.

Communication et efficacité des messages 3h/12h/30h

Communication orale et emploi du mot / 3h

Prendre conscience des principes de base de la communication

Sujets traités :

Les acteurs impliqués dans le processus de communication : l’émetteur et le récepteur.
Le message : qu’est-ce que communiquer ? comment communiquer ?
La dimension temps dans le processus de communication.

Modalités de travail :

Contributions théoriques, réflexions de groupe, exercices pratiques.

Communication et efficacité des messages / 12h

Objet :

Prendre conscience des principes de base de la communication.
Fournir des éléments pour construire un message efficace.
Fournir quelques astuces pour devenir un bon communicateur.

Sujets traités :

Les acteurs impliqués dans le processus de communication : l’émetteur et le récepteur.
La structure du message.
La communication efficace.
Communiquer en fonction du public.
La dimension temps dans le processus de communication

Modalités de travail :

Contributions théoriques, réflexions de groupe, exercices pratiques
Analyse des comportements individuels et de groupe

Le communiquant efficace 30 h

Objet :

Fournir des éléments pour construire un message efficace : contenu, support, comportement.
Identifier son style de communication et apprendre à le gérer de manière efficace.
Reconnaître et éviter les erreurs dans le processus de communication.

Sujets traités :

Les acteurs impliqués dans le processus de communication : l’émetteur et le récepteur.
La communication verbale et non verbale.
Reconnaître son style de communication.
Construire une communication efficace.
Communiquer avec des publics différents.
Le feed-back dans la communication.
La gestion du temps dans le processus de communication.

Modalités de travail :

Détermination des axiomes de la communication.
Analyse de situations réalistes.
Cas d’études sur la communication opérationnelle.
Travail en groupe et individuel, analyse des comportements.
Expérimentation sur le terrain.
Réalisation de supports de communication.

 

 

 

Le communiquant efficace 30 h

Formation

Objet :

Fournir des éléments pour construire un message efficace : contenu, support, comportement.
Identifier son style de communication et apprendre à le gérer de manière efficace.
Reconnaître et éviter les erreurs dans le processus de communication.

Sujets traités :

Les acteurs impliqués dans le processus de communication : l’émetteur et le récepteur.
La communication verbale et non verbale.
Reconnaître son style de communication.
Construire une communication efficace.
Communiquer avec des publics différents.
Le feed-back dans la communication.
La gestion du temps dans le processus de communication.

Modalités de travail :

Détermination des axiomes de la communication.
Analyse de situations réalistes.
Cas d’études sur la communication opérationnelle.
Travail en groupe et individuel, analyse des comportements.
Expérimentation sur le terrain.
Réalisation de supports de communication.

Le Clochard stellaire de Georges de Cagliari

Dialogue hors du temps d’un poète, avec Dieu et les hommes dans un environnement onirique où le verbe et le jeu théâtral s’emparent de toutes les facettes émouvantes ou dérisoires de l’être humain. La dramaturgie est ponctuée de poèmes de Neruda, Char, Aragon, Whitman, Bernhard, Junzaburô , Leprest , Chedid, Hikmet, Cagliari, Artaud, venant conforter les propos du personnage et leur donner une portée universelle.

(suite…)

Handicap Psychique

Un peu de brume dans la tête

Créée à la demande d’un collectif d’associations spécialisées pour la SISM

 

 

 

 

 

 

Julie, atteinte de schizophrénie, a du mal à prendre son traitement médical. « Pour elle, ce sont les autres qui sont malades, pas elle ». Ses parents, effondrés à l’apparition de la maladie, vont tenter de s’informer de leur mieux auprès des médecins afin de soutenir leur fille au quotidien. C’est ce quotidien, qui se trouve souvent entaché d’idées préconçues et de préjugés, qui enferment et renvoient l’individu à sa solitude et à sa détresse. (suite…)

Protégé : extraits sonores et vidéos / espace pros

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Internet et réseaux sociaux

Honnête sur le net, de Georges de Cagliari


Internet est sans doute une des plus importantes révolutions de notre époque. Il modifie les rapports humains, les modes d’information et les échanges tant professionnels que personnels. Les jeunes générations sont nées avec cette découverte et toute leur vie s’en voit imprégnée. Les écrans sont au centre de la vie des jeunes, que ce soient les tablettes, les jeux vidéo, la  télévision ou les portables sont des vecteurs de progrès tant pour le divertissement, que la communication et l’éducation. Ce n’est pas le progrès en soi qui est porteur de risques, mais l’usage qui en est fait, qui inquiète les parents et les éducateurs qui aimeraient pouvoir mieux encadrer ces usages, pour éviter les abus, les mauvaises rencontres ou les contenus à risques. Il n’est que d’entendre les drames vécus par certains et les statistiques parfois alarmantes pour avoir le désir impérieux de protéger ses enfants des écrans porteurs de risques divers pour des esprits immatures, fragiles et par définition inexpérimentés, tout en s’appuyant sur leur intelligence. Bill Gates  a lui-même placé ses propres enfants dans une école sans écran ou le travail manuel, la créativité et l’imagination sont les valeurs principales. Le théâtre est alors le moyen de prendre de la distance pour mieux appréhender les situations, les enjeux et les risques potentiels, afin de renouer un dialogue parfois rompu entre parents et enfants .

Effet, la capacité positive des jeunes à se créer des liens sans suspicion peut à l’évidence comporter des risques dans l’ignorance où ils sont de la réalité effective de la personne à laquelle ils s’adressent.
Telle adolescente peut croire s’adresser à un jeune de son âge, alors qu’elle échange avec quelqu’un de plus âgé et dont les intentions prédatrices ne lui apparaissent pas d’emblée. (suite…)

Sara Veyron chante Georges de Cagliari

sara4Les chansons du poète Georges de Cagliari subtilement interprétées par Sara Veyron, comédienne et metteur en scène.

«Sa sensibilité, son amour des mots s’expriment sur les musiques de Jehan, Schaff, Romain Didier, Jamait, Miravette, Joyet, Parker… Un voyage à la pointe du cœur, plein d’images et d’expressions fortes pour ceux qui aiment la chanson de qualité faite d’intelligence et d’émotion » Jacques Roussel, FPP

 

 

 

(suite…)

Maladies cardiovasculaires

UN CŒUR POUR LA VIE

maladies_cardio_n&b

 

 

 

 

 

 

 

Cette pièce, à travers des personnages attachants, évoque avec délicatesse les divers soucis de santé que l’on peut rencontrer dans la vie et les réactions et comportements adaptés pour y faire face.
Les risques cardiaques concernent tout le monde, sans distinction d’âge ni de sexe, et il n’y a rien de mieux que la prévention pour détecter d’éventuels problèmes. (suite…)

Le conseil d’administration

M. Pierre LE CACHEUX : Président – Artiste peintre, plasticien
Mme Dominique COSTA : Vice-présidente – Chercheuse au CNRS
Mme Ginette CHAPUIS : Secrétaire trésorière – Secrétaire comptable
Dr Xavier POMMEREAU : Médecin psychiatre au CHU de Bordeaux, directeur du Pôle aquitain de l’adolescent au centre Abadie
Mme Raymonde HELIES : Médecin honoraire
Mme Laurence BRUNET : Psychologue spécialisée dans l’écriture de l’enfant. Ex-intervenante en service de neurochirurgie pédiatrique à l’Hôpital Necker
M. Tuan LUONG : Service de la création artistique au Ministère de la Culture
M. Christian CAMERLYNCK : Comédien, chanteur, fondateur d’A corps Voix
Prof. Philippe-Jean PARQUET : Professeur en Addictologie au CHU de Lille, ancien président de l’OFDT