internet et réseaux sociaux, Jeunes & Jeunes adultes, Théâtre interactif

Internet et réseaux sociaux

Honnête sur le net, de Georges de Cagliari


Internet est sans doute une des plus importantes révolutions de notre époque. Il modifie les rapports humains, les modes d’information et les échanges tant professionnels que personnels. Les jeunes générations sont nées avec cette découverte et toute leur vie s’en voit imprégnée.
Si Internet et les réseaux sociaux sont un moyen élargi de communication et d’échange, c’est précisément, à cause de cela, que ces vecteurs sont porteur de risques pour des esprits immatures, fragiles et par définition inexpérimentés.
Effet, la capacité positive des jeunes à se créer des liens sans suspicion peut à l’évidence comporter des risques dans l’ignorance où ils sont de la réalité effective de la personne à laquelle ils s’adressent.
Telle adolescente peut croire s’adresser à un jeune de son âge, alors qu’elle échange avec quelqu’un de plus âgé et dont les intentions prédatrices ne lui apparaissent pas d’emblée.

Dans la pièce « Honnête sur le net », il ne s’agit donc en aucune façon de dénigrer cet outil mais bien d’en souligner aussi les aspects plus obscurs et d’alerter les jeunes sur les dangers potentiels qu’il porte – les risques d’addiction :  les risques de déconnexion à son environnement,  les dérives dangereuses tant sur le plan physique que psychologique de jeux en réseau, par adhésion excessive aux personnages auxquels on s’identifie.

« Honnête sur le net », souligne un autre aspect : la nécessité d’aborder cet outil certes dans le respect de soi-même mais aussi dans le respect de l’autre. En effet, envoyer des images ou faire des commentaires pour le moins inappropriés sur telle ou telle de ses connaissances constitue une agression, voire dans les cas les plus graves, un délit.

La pièce se termine par une approche positive du net mais qui doit être abordée avec le recul et l’esprit critique qui s’imposent face à toute technique porteuse de pouvoir.