Alcool

DEUX PAS DANS LE BROUILLARD, de Georges de Cagliari

Les statistiques de l’Inspection du Travail indiquent qu’un salarié sur 10 est victime d’alcoolisme et que 20% des accidents du travail sont dus à cette même cause.

Objet

Baisse de rendement, accumulation d’erreurs, agressivité envers les collègues, absentéisme, accidents sont les conséquences de cette maladie. Face à elle, la direction de l’entreprise se sent souvent démunie car elle se heurte très vite aux limites de la vie privée. De plus, l’alcoolisme peut concerner des éléments dont, par ailleurs, les qualités professionnelles sont incontestables et utiles.

Trame

Il n’est guère de problème plus sournois que celui de l’alcoolisme au sein de l’entreprise. En effet, sauf dans les cas d’état éthylique avéré, il est difficile d’appréhender une personne un peu alcoolisée. Pourtant les incidences sur le plan professionnel peuvent être graves ou pour le moins nuisibles :  tel travail sera mal fait ou inabouti ou pire, tel risque sera pris avec les conséquences qui peuvent s’en suivre. Ces attitudes « anormales » sont difficiles à cerner et quand on les devine, on se heurte à la difficulté d’accuser sans preuve et de ne pas respecter la barrière entre la vie privée et la vie professionnelle. Cette pièce « Deux pas dans le brouillard » permet avec sensibilité de parler de ce problème et ce d’autant plus facilement que les personnes concernées n’auront jamais à dire « je » mais s’expriment en fonction des rôles présents dans la dramaturgie. Un dialogue peut ainsi s’instaurer et la volonté de trouver des remèdes apparaître.

Objectifs

Permettre à l’entreprise de traiter avec élégance d’un problème difficile en s’appuyant sur cette pièce pour qu’une prise de conscience et un véritable dialogue s’instaurent.

Nota : La lutte contre l’alcoolisme implique un suivi de longue haleine ; c’est pourquoi, chaque fois que cela est possible nous travaillons avec l’ANPAA (Association Nationale de Prévention de l’Alcoologie et d’Addictologie) et la médecine du travail qui accompagneront les personnes concernées pour leur venir en aide.

Télécharger la documentation

Prévention des accidents

DEUX DOIGTS D’INATTENTION, de Georges de Cagliari

Les accidents, outre l’impact humain qu’ils impliquent, mettent peu ou prou en cause la responsabilité de l’entreprise.

Objet

Dans une entreprise, les règles de sécurité sont multiples, souvent correctement définies mais dans la pratique, elles sont diversement appliquées.
La meilleure façon de pallier à cette situation est que ceux qui sont à des postes dangereux respectent les règles édictées pour leur bien.

Trame

Même si la réglementation concernant la prévention des accidents est relativement bien établie, l’entreprise a souvent des difficultés à faire respecter les comportements basiques permettant de les éviter. Les meilleures intentions, désir de faire vite, de produire plus, mais plus encore l’habitude, la certitude que cela n’arrive qu’aux autres amènent l’employé à des imprudences qui peuvent s’avérer lourdes de conséquences. Face à sa responsabilité, l’entreprise a pourtant besoin de l’adhésion de ceux-là même qu’elle veut protéger. La pièce « Deux doigts d’inattention » ne dramatise pas, ne menace pas, mais montre que l’on peut être efficace en se protégeant. Elle montre aussi que les règles définies ne sont pas des moyens de coercition mais une démarche réfléchie pour le bien-être de tous dans la durée.

Objectifs

Sensibiliser à la nécessité de se protéger, par respect de sa propre intégrité et celle de tous ceux qui travaillent dans le même environnement.

Télécharger la documentation

Tabac

LE SOUFFLE COURT, de Georges de Cagliari

La lutte contre le tabagisme est une obligation. Si l’on peut s’en réjouir pour des raisons évidentes de santé publique, l’entreprise qui subit les conséquences de l’absentéisme lié au tabac, se trouve souvent dans la difficulté d’avoir à gérer le problème dans ses murs.

Objet

Il importe donc qu’au minimum les fumeurs et les non-fumeurs élaborent une règle de conduite dans le respect de la loi. De plus, il est dans l’intérêt de l’entreprise de contribuer à faire prendre conscience aux fumeurs des risques qu’ils encourent et des incidences non négligeables que l’usage du tabac a sur leur travail, sur leur disponibilité et sur leur capacité d’attention à ce qu’ils font.

Trame

Face au tabagisme, la loi impose à l’entreprise un certain nombre de contraintes. Même s’il semble facile de les faire respecter, cela ne va pas sans tiraillement entre fumeurs et non-fumeurs. Par ailleurs, économiquement cela induit un réel manque à gagner pour l’entreprise, compte-tenu des temps de pauses pris par les fumeurs. Il est vrai qu’une entreprise ne peut pas être indifférente aux risques encourus par son personnel sur le plan de la santé : d’abord pour des raisons humanistes mais aussi en raison de l’absentéisme que peuvent induire ces mêmes problèmes de santé. La pièce « Le souffle court » traite du tabagisme sans opposer ni culpabiliser, mais en soulignant le bénéfice qu’un fumeur tire à s’arrêter.

Objectifs

Contribuer par une action interne à résorber un problème à la fois social et économique.