Suicide

L’EFFILOCHE

Parmi tous les sujets de société, le suicide est sans doute celui où la technique du théâtre interactif s’impose à l’évidence. En effet, toutes les études faites auprès des jeunes, soulignent certes l’importance de leur demande, mais aussi l’impossibilité d’en parler dans leur entourage quotidien.

Le sujet demeure tabou dans le milieu familial et même entre eux, le silence prévaut dès qu’il s’agit de dire ses difficultés et son mal de vivre. Tous affirment qu’il leur serait plus facile d’en parler à quelqu’un d’extérieur. Dans le théâtre interactif, ce qu’on donne à voir et à entendre colle à la réalité mais l’écran des personnages rend la prise de parole possible et la libère en la dissociant du « je » redouté par l’implication directe qu’il impose.

Faire comprendre à ceux qui sont dans la souffrance qu’ils peuvent en parler et attendre une aide sans se voir rejetés dans l’anormalité ou la folie, faire sentir à tout un chacun que l’écoute, l’attention à l’autre peuvent empêcher le passage à l’acte et que si celui-ci survient dans son entourage, la culpabilisation doit s’effacer devant la volonté d’agir. Le monde actuel est porteur de stress et d’angoisses. Parmi beaucoup d’autres, la pression des études, l’angoisse d’un avenir incertain concourent à remplir la coupe amère du suicide. En parler, savoir qu’on peut agir sur lui, ça n’est pas seulement faire preuve de lucidité et de courage, c’est donner des chances supplémentaires à la vie.

Résumé de la pièce

Muriel est une jeune fille agréable, sociable et aimée de tous même si certains la trouvent un peu secrète.Muriel n’a qu’une idée : réussir ses examens de fin d’année. C’est une « bûcheuse » qui perd facilement ses moyens et s’affecte pour une note un peu moins bonne. Après une déception en philosophie, Muriel veut réviser pour préparer ses prochains examens. Mais Patrice, son petit ami, veut qu’ils aillent ensemble à une soirée entre copains. Elle refuse. Le ton monte, les amis s’en mêlent et par taquinerie, les mots fusent, Patrice insiste, ils se disputent « les copains n’en ont rien à faire de moi » « si tu continues comme ça tu vas décourager tout le monde à commencer par moi » … et se quittent fâchés. Le lendemain, le groupe d’amis apprend que Muriel est hospitalisée pour une tentative de suicide.

Extrait vidéo TV Mayenne – Festival de la Santé

Patrice et le groupe de la veille sont stupéfaits et se sentent coupables. Au début, tous déclarent ne pas comprendre son geste. Puis lentement la parole se délie. Un des garçons, Michel, qui passe pourtant pour le « bon vivant » de la bande, avoue penser « avoirs des idées noires » et « se casser avec l’alcool » le week-end, par peur de rester chômeur comme son frère, qu’il admire et qui a fait de longues études, d’autres expriment leur malaise. Tous réalisent qu’ils manquent d’attention à l’autre…

Télécharger la documentation